Guitares et basses

Produits

Type

Couleur

C'est très tôt après l'invention des guitares électriques, au milieu du siècle dernier, qu'est née la basse électrique. Accordée comme une contrebasse (mi - la - ré - sol), soit exactement une octave plus basse que les 4 premières cordes d'une guitare, la basse 4 cordes se différencie de la contrebasse non seulement bien sûr par ses micros mais aussi par une taille beaucoup plus réduite et des frettes semblables à celles d'une guitare, ce qui rend le jeu beaucoup plus aisé. 

Basses 4 cordes, 5 cordes et Fretless

Si la est le modèle le plus courant. Il n'est pas rare de rencontrer des basses 5 cordes : en général une corde de Si grave supplémentaire, mais il peut aussi s'agir, plus rarement, d'un Do aigu.

Autre variante possible : la basse fretless, sans frettes donc, avec une touche lisse comme celle de la contrebasse.

Dans tous les cas précédents, l'instrument est presque toujours du type "solid body", comme les guitares électriques les plus répandues.  On peut tout de même trouver de rares modèles à caisses creuses dites "hollow body" comme le modèle utilisé par Paul McCartney avec les Beatles. Il existe une variante : la guitare basse électro-acoustique, dont les formes sont identiques à une guitare mais dotée d’un volume de caisse plus important. Ces basses peuvent aussi bien être frettés que sans frettes, ce qui les rapproche davantage encore de la contrebasse.

Basses électro - acoustiques

La basse électro-acoustique se distingue également des autres modèles de guitares basses par le système d'amplification. Comme son équivalent en guitare électro-acoustique, il s'agit souvent d'un système piezo intégré dans le chevalet ou d’un capteur sous table d’harmonie, contrairement à tous les autres modèles de guitares basses qui utilisent soit un (modèle P) soit deux (modèles J et Fusion) micros comparables aux micros magnétiques des guitares électriques.

Certaines basses, notamment des modèles "Fusion" ont parfois ce qu'on appelle un manche "conducteur" : contrairement aux modèles traditionnels à manche vissé, il le traverse de part en part. L'intérêt est double : d'une part les cordes sont fixées sur la même pièce de bois, ce qui favorise le sustain. D'autre part, l'accès aux notes aiguës s'en trouve grandement facilité, il est ainsi possible d'obtenir une tessiture de deux octaves complètes (24 frettes) là où les modèles traditionnels sont limités à 20 frettes.

Mentionnons encore ici la contrebasse électrique, qui se joue donc comme une contrebasse et non comme une guitare - y compris à l'archet - mais dont le design consiste à supprimer l'imposante caisse de résonance pour la remplacer par un système d'amplification piezo similaire aux basses électro-acoustiques.

Tout comme les guitares électriques, les guitares basses de tout type, même les basses électro-acoustiques, ont besoin d'un ampli, dont la qualité sera déterminante pour la sonorité finale. Un conseil : n'utilisez JAMAIS un ampli guitare avec une basse. Vous risquez d'endommager irrémédiablement le haut-parleur qui n'est pas conçu pour des fréquences aussi basses.