Instruments d'orchestre

Produits

Type

 

Dans la famille des instruments à vent, les bois se distinguent non pas par leur matériau, mais par le mode de production de leur son (la vibration de l’air par une anche ou un biseau émet un son). Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les instruments à vent bois ne sont donc pas nécessairement en bois.

La flûte à bec

La flûte à bec est probablement l’un des instruments à vent bois les plus anciens (les premiers modèles remontent à la Préhistoire). Aussi appelée « flûte douce », « flûte d’Angleterre » ou encore « flûte droite », elle se compose de huit trous de jeu, dont un pour le pouce permettant de produire des octaves aigües.

Plus la flûte à bec est longue et plus le ton est grave. On trouve ainsi de nombreuses déclinaisons, de la plus aigüe à la plus grave : exilent, sopranino, soprano, alto, ténor, basse, grande-basse, contrebasse et soubasse. Les flûtes à bec Alto et Soprano sont cependant les plus fréquentes, notamment car elles sont plus adaptées à l’apprentissage.

La flûte à bec présente un grand intérêt pédagogique, aussi bien pour les enfants que les adultes. Idéale pour les débutants, elle est facilement portable et il existe de très bons modèles à un prix abordable.

La flûte traversière

La flûte traversière partage la même méthode de production que la flûte à bec (caractéristique des instruments à vent bois), mais s’en distingue complètement par son mode de fonctionnement.

En effet, comme son nom l’indique, la flûte traversière se joue « de travers ». Contrairement à la flûte à bec qui se tient droite devant le musicien, elle se tient, quant à elle, sur la droite et horizontalement. Elle « traverse » donc la bouche vers la droite.

Autres particularités, la flûte traversière est fabriquée en métal et n’a pas de trous, mais des clés (et une patte pour les graves). On retrouve ce même système de clés sur les clarinettes et les hautbois.

La clarinette

La clarinette est un instrument à vent bois très distinctif. Elle est caractérisée par son anche simple et sa perce quasi cylindrique (contrairement au saxophone qui a une perce conique, par exemple). Sa forme lui permet de produire un timbre chaud dans les graves et plus brillant (voire perçant) dans les aigus. Son son si particulier se retrouve souvent dans les orchestres d’harmonie.

À l’exception des percussions, la clarinette est probablement l’instrument qui a la plus grande famille, le plus grand nombre de déclinaisons.  Depuis la clarinette contrebasse jusqu’à la clarinette sopranino, elle permet ainsi de couvrir toute l’étendue d’un orchestre symphonique. Le modèle en si bémol est le plus utilisé.

Enfin, la clarinette se démonte en 5 parties. Très utile pour la transporter.

Le saxophone

Le saxophone est un instrument à vent bois très moderne. Il a été inventé au 19e siècle par le Belge Adolphe Sax. Généralement en laiton, il existe également des modèles en cuivre, en argent, en plastique ou plaqués or.

Le corps du saxophone se compose de 3 parties : le corps conique, le pavillon et la culasse. Il présente également des clés (de 19 à 22 selon le modèle), comme la flûte traversière. Le son qu’il produit est très particulier et adapté à de nombreux genres musicaux comme le Jazz, le Rock ou la Pop.

Il se distingue en plusieurs déclinaisons : le saxophone alto (le plus souvent accordé en Mi bémol et le plus utilisé), le saxophone ténor (en Si bémol) ou encore le saxophone baryton (Mi bémol).